La nouvelle mise à jour de la PS5 permet enfin aux utilisateurs d’ajouter de l’espace disque pour leurs jeux.

La fonctionnalité la plus attendue de la version bêta de juillet sera bientôt disponible au public.

Les joueurs pourront ajouter des SSD M.2 spécifiques à leur console PS5 grâce à une nouvelle mise à jour du système qui sera lancée demain, deux mois après qu’une version bêta proposant cette option ait été mise à la disposition des utilisateurs qui s’étaient inscrits.

Cette mise à jour permet aux utilisateurs d’augmenter la capacité de stockage globale de la PS5 en installant un SSD M.2 PCIe 4.0 (de 250 Go à 4 To) répondant à certaines exigences techniques et dimensionnelles. Une fois le disque M.2 installé, le nouvel espace de stockage peut être utilisé pour copier, télécharger, mettre à jour et jouer à des jeux PS4 et PS5 ainsi que d’y installer des applications multimédia. Le résultat sera essentiellement l’ajout d’un deuxième disque interne entièrement fonctionnel à la console.

C’est un grand pas en avant par rapport à la solution de « stockage à froid » ajoutée au système en avril, qui permettait aux jeux de dernière génération d’être exécutés directement à partir d’un disque dur externe standard (à disque physique) ou d’un SSD via USB – et empêchait notamment les joueurs de faire de même pour les jeux PS5. En conséquence, cette fonctionnalité n’a guère fait plus que permettre aux joueurs de libérer de l’espace pour les jeux PS5 en stockant les jeux PS4 sur un disque externe… ou en laissant les téléchargements PS5 prendre la poussière dans le stockage, ce qui, selon Sony, permet des transferts plus rapides vers le stockage interne qu’un nouveau téléchargement à partir de zéro. Pour les joueurs de PS5, cela n’a guère contribué à atténuer les problèmes liés aux 667 Go d’espace interne disponible de la console.

Un peu d’assemblage est nécessaire

En tant que version publique de la version bêta de la mise à jour qui a été proposée à partir de juillet, les spécifications des SSD M.2 utilisables semblent être inchangées. Les périphériques M.2 à simple ou double face peuvent être utilisés, et Sony recommande une vitesse de lecture séquentielle minimale d’au moins 5 500 Mo/s. Les dispositifs compatibles doivent également être équipés d’un composant de dissipation de la chaleur avec une structure de refroidissement.

En termes physiques, pour entrer ce SSD M2 PS5 dans le logement prévu pour dans la console, la largeur d’un disque ne doit pas dépasser 25 mm (ce qui inclut l’espace pour un dissipateur thermique). La longueur peut varier de 30 à 110 mm selon le modèle. Les utilisateurs ont la possibilité d’utiliser un disque avec un dissipateur intégré ou d’installer leur propre dissipateur par-dessus, bien que Sony précise que le boîtier de la PS5 ne permet qu’une profondeur totale de 11,25 mm pour accueillir le SSD et le dissipateur de chaleur. Bien que la société ne dispose pas actuellement d’une liste de modèles M.2 spécifiques compatibles recommandés, elle affirme que la « majorité » des SSD de type M 2230, 2242, 2260, 2280 et 22110 s’adapteront à la baie d’extension de stockage de la PS5.

Quelques avertissements standard s’appliquent, comme pendant la bêta. Les joueurs qui exécutent des jeux à partir d’un SSD peuvent ne pas avoir une expérience identique à celle obtenue à partir du stockage interne standard de la PS5, quelle que soit la vitesse de lecture séquentielle du périphérique. Sony ne garantit pas non plus que tous les SSD M.2 répondant à ces spécifications fonctionneront. Il est probablement préférable de s’en tenir à des noms connus comme Seagate et WD Black, qui proposent tous deux des modèles intégrés, à profil bas, dans une gamme de capacités de stockage. (Samsung est également un choix fiable, bien qu’il faille noter qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, le fabricant ne propose pas de dispositifs compatibles avec des dissipateurs thermiques intégrés). – Edit : Jan.2022 Samsung a désormais sorti une version de son disque avec dissipateur intégré.

Par rapport aux séries S et X de la Xbox, qui nécessitent une carte mémoire propriétaire (développée avec Seagate) de 1 To à 230 €, la sélection plus large et moins chère de SSD qui fonctionnent avec cette mise à jour sur la PS5 est une amélioration considérable. Les fans de jeux gourmands en espace de stockage comme Call of Duty Black Ops : Cold War, qui peut occuper plus de 200 Go en installation complète, devraient trouver ce changement appréciable.

Outre les options d’extension SSD, la nouvelle mise à jour inclut également des capacités audio 3D pour les haut-parleurs intégrés aux téléviseurs et de nouvelles fonctionnalités dans le tableau de bord et l’interface utilisateur de la PS5, entre autres ajouts.