Quelques conseils pour protéger ses données et son ordinateur en télétravail

La situation actuelle a contraint de nombreux employés de bureau à rester à la maison. Voici ce que vous devez garder à l’esprit pour que vous et l’entreprise restiez protégés lorsque vous êtes en télétravail.

Ces derniers mois, le COVID-19 a envahi le monde. Au fil des différentes vagues, les pays ferment leurs frontières, les chaînes de production s’arrêtent et de nombreux employeurs ont demandé à leurs employés de travailler à domicile. C’est logique : si les entreprises doivent continuer à fonctionner et si votre travail n’est pas lié à un lieu particulier, rester à la maison réduit la probabilité d’attraper et de transmettre le coronavirus tout en vous permettant de continuer à faire votre travail.

Cependant, le travail au bureau et le travail à domicile sont deux mondes différents. Et pas seulement parce que le bureau a une atmosphère de travail, alors qu’à la maison, on a juste envie de s’allonger sur le canapé et de caresser le chien.

Le véritable problème – au moins pour la cybersécurité, sinon pour la productivité – est qu’au bureau, les entreprises protègent minutieusement les réseaux et les appareils. Pendant ce temps, à moins que vous ne soyez le PDG, les administrateurs système ne vont probablement pas se rendre dans votre appartement ou votre maison pour tout configurer conformément aux normes de l’entreprise. Si un document confidentiel est divulgué à partir de votre ordinateur personnel, c’est vous qui êtes responsable.

Suivez ces dix conseils simples lorsque vous travaillez à distance pour éviter une telle mésaventure.

1. Protégez les appareils avec une solution antivirus

Les entreprises prennent généralement toute une série de mesures pour protéger les ordinateurs contre les logiciels malveillants. A l’aide de leurs partenaires de sécurité, elles installent des solutions de sécurité puissantes, interdisent aux employés d’installer des applications, limitent l’accès en ligne depuis des appareils non autorisés, etc pour protéger les données sensible de l’entreprise et toutes les intrusions. À la maison, il est plus difficile d’assurer ce niveau de protection, mais laisser un ordinateur vulnérable lorsque des documents de travail y sont stockés est également à proscrire, car s’ils sont volés ou détruits, c’est votre cou qui sera sur la sellette, assurez-vous d’installer une solution de sécurité fiable sur tous les appareils qui manipulent des données d’entreprise à l’aide du service gérant le système d‘information de votre entreprise, ou de son prestataire technique à propos de tout ce qui est sécurité, pour plus d’informations, je vous conseille de lire cet article.

2. Mettez à jour les programmes et les systèmes d’exploitation

De nouvelles vulnérabilités sont constamment découvertes dans les applications et les systèmes d’exploitation. Et les cybercriminels ne peuvent résister à l’envie de les exploiter pour infiltrer les appareils d’autres personnes. Ils comptent souvent sur le fait que les gens sont trop paresseux pour mettre à jour les logiciels, car les vulnérabilités sont généralement corrigées dans les dernières versions des programmes. Il est donc important de mettre régulièrement à jour tout ce qui est installé sur un appareil que vous utilisez à des fins professionnelles.

3. Limitez le stockage des données en local

Gardez le moins possible d’informations professionnelles et de données stockées localement, car il est plus difficile de les protéger lorsqu’elles se trouvent sur un disque dur ou un appareil mobile. Si votre appareil est volé et que les données sont stockées à distance, sur un serveur ou dans le nuage, vous pouvez contrôler l’accès aux données en les verrouillant ou en modifiant les mots de passe. Non seulement c’est mieux pour la cybersécurité, mais cela vous protège d’autres catastrophes.

4. Configurez le cryptage Wi-Fi

La protection de l’ordinateur ne sert à rien si un pirate se connecte à votre Wi-Fi ou s’installe dans votre routeur. Quiconque fait cela peut intercepter tout ce que vous envoyez ou saisissez en ligne, y compris les mots de passe pour l’accès à distance à un ordinateur du bureau ou le courrier d’entreprise. Il est donc impératif de configurer correctement votre connexion réseau.

Tout d’abord, assurez-vous que la connexion est cryptée pour mettre les informations à l’abri des regards indiscrets. Si votre Wi-Fi demande un mot de passe à quiconque s’y connecte, la connexion est cryptée. Cependant, vous avez le choix entre plusieurs normes de cryptage Wi-Fi, dont certaines sont déjà dépassées. Votre meilleure option est WPA2. Vous pouvez utiliser les paramètres de la box fournie par votre fournisseur Internet pour sélectionner ou modifier le type de cryptage – et n’oubliez pas que votre mot de passe Wi-Fi doit être fort.

5. Modifiez l’identifiant et le mot de passe de votre box internet

Si vous n’avez jamais modifié l’identifiant et le mot de passe nécessaires pour accéder aux paramètres de votre routeur ou de votre box, faites-le maintenant. Les mots de passe par défaut de nombreux modèles sont non seulement trop faibles, mais également parfois génériques pour tous les  connus sur Internet et facilement consultables.

Les attaquants se contentent souvent de les écrire dans le code de programmes malveillants – s’ils fonctionnent, le routeur est capturé et se transforme en robot. De plus, les intrus peuvent également vous espionner, car tout ce que vous envoyez en ligne passe par le routeur. Sans surprise, l’endroit où modifier le nom d’utilisateur et le mot de passe du routeur se trouve dans les paramètres du routeur.

6. Utilisez un VPN si vous vous connectez à des réseaux Wi-Fi qui ne vous appartiennent pas

Si vous utilisez une connexion Internet qui ne vous appartient pas, comme le Wi-Fi d’un café en bas de chez vous ou le réseau de vos voisins qu’ils ont commodément oublié de sécuriser avec un mot de passe, faites très attention. Les réseaux Wi-Fi publics ne sont souvent pas du tout cryptés, et même s’ils le sont, n’importe qui peut se procurer le mot de passe.

Pour empêcher les autres personnes connectées à ce réseau Wi-Fi de vous espionner, utilisez un réseau privé virtuel. Lorsque vous êtes connecté via un VPN, toutes vos données sont cryptées, quels que soient les paramètres du réseau, et les personnes extérieures ne peuvent pas les lire.

7. Verrouillez votre appareil avant de partir

Quelqu’un peut avoir un aperçu de votre correspondance professionnelle même si vous êtes en train de prendre une tasse de thé ou de faire une pause aux toilettes. Il est donc important de verrouiller l’écran chaque fois que vous vous levez. Considérez ce petit désagrément comme un coût de temps minuscule à payer pour la sécurité de votre ordinateur.